mercredi 16 janvier 2008

Encadré, c'est mieux...

Et en plus, sans faire appel à mon encadreuse !



Je ne vous montre quand même pas le revers pour vous le prouver !



Une fois sur le mur, personne n'ira voir comment c'est fixé à l'arrière (c'est à dire avec du double face, des clous qui dépassent et des ourlets pas très "tempusfugitiens").

Je suis quand même contente d'avoir réussi à centrer mon motif. Et la toile est tendue sans que les rebords soient trop déformés. Allez, je retourne à mes broderies... Je préfère compter les points que de mesurer les marges.
Des informations sur le modèle ? Vous trouverez tous les renseignements dans la rubrique Petits rouges et vieux marquoirs.

4 commentaires:

tempus fugit a dit…

Bravo Hélène, c'est super d'avoir réussi !!! Ce rouge lui va très bien au teint ;-)

cyberphenicia a dit…

L'encadrement met bien en valeur ton beau marquoir! Quant à l'envers, seul ton mur le voit donc ça n'a pas beaucoup d'importance :-)

La croisée a dit…

J'adore ce nouvel adjectif : 'tempusfugitien' !!!
Et pour le derrière ! on ne veut rien savoir ;-)))))))))

La croisée

Cristina a dit…

Superbe encadrement pour une superbe broderie. Elle est déjà dans ma wish-list.