jeudi 21 septembre 2006

Carnet de poésie

Notre échange d'amitié m'a donné l'idée de vous montrer le carnet de poésie de mon enfance.
De quoi s'agit-il ?
Il semblerait que ce soit une tradition plutôt germanique quoique je l'ai également retrouvée en Belgique. Née dans mon Alsace natale vers le 16e siècle, elle y perdurait encore dans les années soixante dix comme le confirme le motif imprimé sur la couverture de mon carnet. Je ne sais pas si cela se fait encore beaucoup aujourd'hui... En tout cas ma fille et ses copines n'accrochent pas vraiment. Moi qui voulait lancer la mode en Picardie !








Ainsi, de mon temps, les petites filles s'échangeaient des carnets de ce type et y recopiaient des petits messages d'amitié parfois à connotation religieuse ou morale. La maîtresse était également sollicitée de manière très solennelle, les parents, grands-parents, parrains et marraines également...

Et puis, on y collait les fameuses images de poésie appelées plus savamment des chromolithographies et on rajoutait parfois des petits dessins, des mots bariolés au feutre ou au crayon de couleur.
Le summum c'était de brûler du papier à la manière d'un parchemin...On demandait souvent l'aide de son grand frère pour le faire.
Voici, pour vous donner une idée, une petite sélection de textes (j'en connais encore plein d'autres !)
Que le chemin de ta vie
Soit parsemé de fleurs
Qu'une pente douce et unie
Te conduise au bonheur
Je n'ai ni rose
Ni fleur pour toi
Mais j'ai un coeur qui pense à toi

Dans notre jeune âge
Marchons vers les cieux
Car un enfant sage
Est toujours heureux
La fleur la plus belle
Perd un jour sa beauté
Mais une amitié fidèle
Dure une éternité

Souviens-toi avec tendresse
Des heureux jours de notre jeunesse
Et si l'avenir nous sépare
Sur cette page jette un regard

Il est une fleur immortelle
Heureux qui peut la cueillir
Toujours fraîche et belle
C'est la fleur du Souvenir

Si j'étais un poète
Je t'écrirais des vers charmants
Mais comme je suis une simple fillette
Je t'embrasse tendrement

Les étés pâlissent et les soleils se couchent
Les roses embaument les allées fanées,
Les souvenirs bruissent et fredonnent
Des petits poèmes qu'on pourrait presque broder sur un sampler !

10 commentaires:

anne marie a dit…

'est la première fois que j'entend parler de ces carntes?était ce une tradition typiqement alsacienne?

Corinne a dit…

Tout ça est vraiment tout doux !!!

Mime a dit…

Toujours le doux parfum des souvenirs.

Marie Christine a dit…

je suis Alsacienne et j'ai eu un carnet de ce type en période Cm2=>6eme 5 eme Au déces de ma maman on a vidé la maison et on a tous retrouvé notre carnet....mes freres aussi en ont eu un.
Ma maman nous avait aussi écrit un mot et fait un dessin elle adorait dessiner mais n'en prenait pas trop le temps ...Et là en relisant son gentil billet 20 ans apres j'ai été très émue...

Hélène a dit…

Merci Marie-Christine pour ton témoignage. Chez nous, seules les filles en avaient un mais mon frère m'avait écrit quelques vers et fait un magnifique dessin d'un parachutiste encadré d'un motif bleu blanc rouge !!!Oui que d'émotions derrière ces quelques mots anodins. Même ma mémé qui n'était pas très instruite avait écrit dans mon carnet et je suis heureuse de les relire maintenant qu'elle finit sa vie dans une maison de retraite, la tête déjà bien loin de ses petits enfants.

Anonyme a dit…

trop mimi ces petites poésies ! si tu en connais d'autres n'hésite pas à les mettre en ligne ;-)

Anonyme a dit…

Je me souviens parfaitement de ces petits livres de poésie. J en ai conservé deux de mon enfance à Strasbourg à l école Jacques-Sturm.Trouve t on encore ces petites décorations qu on collait dessus ? Je me souviens de ce petit texte : " j aime deux choses, toi et la rose. La rose pour un jour, toi pour toujours"....

Nathalie a dit…

j'avais le même "cahier d'amitié" à l'école primaire dans les années 80, ma fille a eut la même chose et aujourd'hui c'est ma filleule de 7 ans qui me demande de faire le sien !!
Du coté de St Avold, la tradition est toujours là.....
Nathalie

antoine claudia a dit…

Bonjour,

Moi meme je viens de retrouver le mien, et ma fille de 6 ans en souhaité un, mais je ne sais ni ou trouver les images ni le livre, merci pour votre aide. Claudia ebersmunster

antoine claudia a dit…

Bonjour,

Moi meme je viens de retrouver le mien, et ma fille de 6 ans en souhaité un, mais je ne sais ni ou trouver les images ni le livre, merci pour votre aide. Claudia ebersmunster