samedi 26 avril 2008

Sacrée Justine


Ce mois ci, je n'ai presque pas touché à mon Salexandre et c'est de la faute à Justine. Je voulais seulement débuter son marquoir pour vérifier mon choix de fils, mais impossible de m'arrêter. Je m'inspire beaucoup de l'interprétation d'Anne car les couleurs indiquées sur le diagramme ne me conviennent pas. Cela n'était toutefois pas très évident de trouver une juste harmonie entre des couleurs assez vives et d'autres plus sourdes.

J'adore visiter cette église idéale en compagnie de mademoiselle Atalie.

A gauche, le confessionnal tout en bois, un peu austère malgré les panneaux ajourés.

Un des nombreux lustres aux bougies enflammées et rougeoyantes.

Je retourne broder l'ostensoir-soleil, merveille d'orfèvrerie mêlant l'or et le saphir. Je suis impatiente de le poser sur son tabernacle.

Il est pour moi très étrange de passer mes journées de travail à parcourir des photographies ou des dossiers illustrant les trésors des églises picardes, et le soir de broder des objets du culte ou des meubles religieux !
Quant à la finalité de l'ouvrage, je vous en dirais plus lors de la prochaine étape.



4 commentaires:

lulusix a dit…

très très jolie version "enfantine"....
j'hésite encore beaucoup à la faire version "années passées"...

tempus fugit a dit…

C'est l'un des modèles les plus agréables à faire que je connaisse... Je suis contente que tu le fasses à ton tour, ce sera un chef-d'oeuvre de ta collection, tu verras !

violette a dit…

Cet ouvrage a des couleurs ravissantes .. j'aime beaucoup.

noumeanath a dit…

mais où puis-je trouver ce modèle ?`
ici, cela m'étonnerait...