samedi 3 mai 2008

Fils en voie de disparition


Non, je ne vais pas vous parler des fils DMC (même si peut-être un jour...) mais de fils russes.
Ceuxi-ci ne se trouvent plus qu'à Saint-Petersbourg. Il ont été fabriqués au Combinat Kirov, peut-être fermé maintenant ou en tout cas passé au "capitalisme".

Les suivants datent de l'ère stalinienne, produits aussi dans des combinats, trouvés miraculeusement dans l'armoire d'une vieille dame à Saint-Pétersbourg.

On ne brode plus beaucoup avec ces fils et dans les merceries de Moscou, on ne trouve plus que du DMC.
Il m'arrive parfois de broder avec ces fils en coton. Fins presque comme de la soie, pas très brillants, ils ont un rendu très particulier. Vous pouvez vous en rendre compte ici.
Merci à Muriel pour tous ces renseignements (oui, c'est elle qui a la gentillesse de me ramener des fils d'une autre époque dans ses bagages).

5 commentaires:

Catherine a dit…

Ce sont presque des articles de musée!!

brodstitch a dit…

Des fils "trésor".
J'aperçois qu'ils cachent un joli petit ouvrage,une belle façon de les faire vivre.

Anonyme a dit…

Coucou Hélène, je file à Moscou mercredi, je te rapporte les traductions sans faute vers le 20 mai et je t'envoie une petite carte, quand même !

charline a dit…

ton amie t'a bien gatée

en plus ils me semblent bien jolis ces fils

bonne broderie bisous

Daphné a dit…

J'ai acheté un gros sac de ces fils à Saint-Pétersbourg ! Pour quelques centimes d'euro chaque échevette de 20 mètres. Ce sont d'ailleurs ces fils que j'ai utilisés pour le dégradé de l'entête de mon blog !
Ils sont encore assez vendus dans les merceries, car les DMC au prix européens sont tout simplement exhorbitants pour les russes. D'ailleurs la vendeuse m'a dit qu'elle vendait surtout des kits (et de me montrer une belle collection de kits anglais), et j'ai eu confirmation sur des forums. Pour mes tricots aussi, j'ai rapporté des fils d'usines soviétiques, de vrais trésors de finesse... :-)