dimanche 19 novembre 2006

L'embarras du choix


Voilà en vrac les activités de cet après-midi, avant que le manque de lumière ne m'empêche de faire une photo. Le tout est posé sur un autre fauteuil que j'occupe souvent dans notre chambre pour broder, lire, bricoler ou jouer de la musique.
Un peu de tricot histoire d'avancer mon écharpe en laine Plassart. En noir, cela ne rend pas pareil qu'en rouille et pourtant c'est bien le même fil à tricoter Folâtre : les bouclettes semblent plus serrées, le rendu est moins duveteux. Bizarre !
Mon Tralala progresse. J'espère que je ne vais pas me lasser de répéter sans cesse les mêmes petits carrés. J'ai trouvé le tissu pour doubler l'arrière de mon coussin, une toile à matelas que j'ai dans mes affaires depuis longtemps. J'ai acheté hier des cordons rouges pour le fermer avec des liens.
Un peu de lecture aussi... A mon âge, je dévore les Quatre filles du docteur March, une manière de de rester dans l'ambiance anglaise du Bookshelf. Je trouve cela très vivifiant. Et j'en ai bien besoin en ce moment où je me sens un fatiguée, déprimée. Rassurez-vous rien de grave. Juste le spleen d'un dimanche d'automne...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis comme toi, le dimanche soir n'est jamais un moment que j'azime, c'est le moment que je prefére le moins de la semaine, sauf lorsque je suis en vacances le lundi suivant !
Aller, le spleen du dimanche d'automne va vite passer ....
gros bisous
céline

anne marie a dit…

Avec un livre si rafraichissant le spleen va passer.

Tempus fugit a dit…

Les Quatre Filles du Dr March se lit à tout âge !!! Et autant de fois qu'on veut...
Anti-spleen très efficace pour moi aussi ;-))

Mime a dit…

Voilà une journée qui a été bien occupée .

Virginia a dit…

Si cela peut te rassurer, je regarde les films des romans de Jane Austen en boucle tout en brodant ! Bon je change quand même de langue histoire de varier les plaisirs ;o)