mercredi 25 juin 2008

Traces de vie



Je l'avais récupéré il y a longtemps, cette boîte en carton qui avait contenu des savons. Je la trouvais délicieusement vieillote.



Dommage qu'elle soit abimée par une trace d'étiquette située sur sa face... Tiens à y regarder de plus près, on dirait l'écriture de ma grand-mère et le mot Mouliné ! Ainsi donc, ma grand-mère avait trouvé cette boîte idéale pour ranger des fils.


C'est donc tout naturellement que je vais y ranger quelques écheveaux de mouliné russe qui ne savaient où se poser.




6 commentaires:

louloutte08 a dit…

pourquoi ne pas faire un petit coup de serviettage sur l etiquette
avec juste une fleur de violette
ca cachera

Jenny a dit…

Et l'odeur du savon parfume encore les échevettes ?

ROSA E OLIVIER a dit…

piú giú, in fondo alla Tuscolana...!?...passavo per un saluto!

Hélène a dit…

Non, plus aucune odeur parfumée mais sans doute qu'à l'origine, les écheveaux de ma grand-mère devaient sentir la lavande...comme les draps de la maman du facteur dans "Bienvenue chez les Ch'tis" !!!

Anonyme a dit…

S'ont l'air drôlement contents !
Muriel

Anne R a dit…

Pour la trace de l'étiquette, tu peux "masquer" le blanc en coloriant la zone au crayon de couleur la plus approchante.