lundi 24 juillet 2017

Utile

Ce n'est pas la première fois que je me lance dans la broderie de torchons, façon trousseau d'autrefois. L'été 2016, j'avais brodé des motifs en rapport avec la cuisine (bols, théière, moulin à café...) et en juin 2016, décliné mon monogramme.
Mais cette fois-ci, je les ai personnalisés pour deux étudiants qui me sont chers qui s'installent dans leur premier logement. J'ai utilisé un fil DMC rouge 321 et un bleu 791.

J'achète toujours des torchons métis (mi-lin, mi- coton) de la marque Cholet-Tissage de l'ouest.
Pas facile à broder car la toile n'est pas régulière (du fait de l'alliance du lin et du coton). Cela donne des lettres un peu allongées. 
Je trouve que les torchons en pur coton, souvent plus jolis, n'essuient pas.

Après la broderie, le trempage dans la baignoire ou dans un seau. Une bonne journée pour que la trame se ressert bien. 




Puis le séchage au grand vent.

Le repassage et le pliage.


Et voilà ma production 2017
  • la date en chiffres arabes et romains
  • des doubles monogrammes
  • des grandes initiales

Pour le plaisir de la cuisine... et de la vaisselle !

2 commentaires:

Marie a dit…

Splendide,a admirer ces images on retourne au temps anciens!
Ou le linge séche au vent,ou l'on est fière de cette lessive d'une extrême blancheur ,cela me fait penser au linge que je bouillais dans ma lessiveuse en tant que jeune marié(sourire).
Ces jeunes demoiselles aurons bien du plaisir a essuyer leurs vaisselle avec de si jolis serviettes
Belle semaine a toi Hélène
Bises

Fenninger Hélene a dit…

Merci beaucoup. En fait c'est pour ma fille et son copain.Bises