mardi 19 avril 2016

Une cathédrale de prières

C’est une cathédrale en cire que l’on m’a offerte, rose comme le grès dont elle est bâtie. Elle ressemble presque à un délicieux massepain. Je croyais même qu’elle était en chocolat au départ ! Les traitements qui m’aident à aller mieux ne m’ont pas rendu moins gourmande.
Tout le monde aura reconnu la cathédrale de Strasbourg, avec sa flèche unique qui semble indiquer le chemin de nos prières.
Je n’ai pas l’intention de faire brûler cette bougie mais je la contemple tous les jours sur mon petit oratoire et elle m’aide à garder le cap, à ne pas perdre le nord.
Merci Frédérique pour cette délicate et originale attention.

2 commentaires:

Marie Christine a dit…

Un généreux bonjour a toi Hélène!
Ah cette belle cathédrale,un monument architectural grandiose!
j'y vivais a côté ,j'ai eu la chance de visiter les sous terrains ,je regretterais toujours
Strasbourg!
Si tu reste gourmande c'est ok,parfait même
Portes toi bien
Je t'embrasse

Plumes d Anges a dit…

Je dépose mes prières pour toi en cette magnifique cathédrale de Strasbourg d'où émane une force incroyable, que cette force soit avec toi ! Je t'embrasse. brigitte