samedi 8 décembre 2012

Dommage



Un joli modèle de Blackbird Designs que je n'arrive pas à finir... Commencé à l'hôpital, il me rappelle des heures difficiles chaque fois que je reprends l'aiguille en sa compagnie. L'angoisse monte, il n'y a rien à faire. 
Et pourtant lors de mon hospitalisation, chaque petite croix formée sur cette toile était comme une victoire. De retour chez moi, c'était comme si les pôles s'étaient inversés. 
A quoi bon le terminer puisque de toute manière, je n'arriverai pas à le regarder sereinement ? Ni à l'offrir car on offre pas quelque chose que l'on associe à la douleur. La dernière solution serait peut-être de le terminer dans les salles d'attente de l'hôpital de jour où je retournerai deux fois par semaine en janvier et février. Ma broderie doudou des heures longues...
Et ensuite l'oublier au fond d'un tiroir bien fermé à clé.

5 commentaires:

Valybr♥de a dit…

Je te comprends mais il est trop beau ! Une fois j'ai donné à une amie une broderie à finir, destinée à la maison avec mon ex, je ne pouvais plus le terminer...belle soirée

Janou a dit…

j'ai lancé mon commentaire sans le signer !
Janou

Anonyme a dit…

Si vous le terminez ou non d'ailleurs, pourquoi ne pas le laisser aux équipes de l'hôpital ? Un exorcisme pour vous et le plaisir des yeux et un encouragement, une pensée pour d'autres, malades et familles qui fréquenteront ces mêmes salles d'attente
Courage et pensées

Hélène a dit…

J'y avais pensé mais dans le service où je vais, les règles d'hygiène sont très strictes et ils n'acceptent pas ce genre de déco...

Tempus fugit a dit…

Je te comprends : j'ai une broderie associée à un mauvais souvenir et je sais que je ne la reprendrai jamais. Elle reste dans une boîte...
Bon courage Hélène.
Bises,
Anne