lundi 11 janvier 2010

Un gramme de fils en poussière


Un petit gramme qui correspond à la quantité de chutes de fils que j'ai récolté en brodant ces ouvrages durant l'année 2009. J'ai un peu triché car la balance oscillait entre le zéro et le un. C'est fou ce que c'est léger, les poussières de fil.

Même si j'ai brodé de manière raisonnable en 2009, je m'attendais quand même à plus de déchets. Et vous ?

Une nouvelle habitude est née : j'adore remplir mon "pot à bonheur". J'espère rester toute ma vie une glaneuse de fils. Je sais que d'autres comme moi vont continuer ou commencer à conserver leurs bouts de fil et cela me rend heureuse.
De temps en temps, j'irai vider mon récipient à l'endroit où les oiseaux viennent picorer des graines en hiver. Et j'espère voir quelques mésanges ou moineaux repartir avec des bouts de fils dans leur bec. Ce sera ma plus grande joie.

Je dédie l'histoire qui suit, à toutes les participantes de ce SAL et à toutes les brodeuses qui recyclent ou recycleront leurs bouts de fil.
________________________________________________________________________________
Dans le jardin des fils en poussière

La campagne avait bien changé. Le bitume engluait peu à peu l’horizon. Des cours pavées remplaçaient les derniers jardins potagers. Nous, les oiseaux, peinions de plus en plus pour trouver de quoi nourrir nos nichées au printemps.
Le soir commençait à tomber et j’étais partie bien loin à la recherche de quelques larves pour calmer les piaillements de mes trois oisillons. Les dernières becquées devaient être copieuses pour les rassasier jusqu’au lendemain matin. Je m’étais aventurée de l’autre côté de l’école, puis j’avais volé jusqu’à l’église. Etait-ce la fatigue, le découragement ? A mon retour, je m’étais trompée de nid ! Les braillards qui l’occupaient n’étaient pas des petites mésanges bleues mais de vulgaires moineaux. Leur mère arriva à tire d’aile, le bec chargé comme un garde-manger. Elle m’aida à retrouver mon chemin. Ensemble, nous traversâmes le jardin du presbytère où elle me montra des carrés de terre fraîchement retournés qui faisaient son bonheur. Elle se nourrissait là depuis des années. L’hiver, l’habitant solitaire de la maison proposait des graines et accrochait des boules de graisse aux branches des pommiers. Et il y avait même une petite fontaine à eau pour se rafraîchir ou s’abreuver. Je n’en revenais pas. Les hommes n’étaient donc pas tous mauvais ?
- Et tu n’as pas tout vu ! Reviens demain, si tu veux. J’ai quelque chose d’encore plus fabuleux à te montrer.
Occupée par mes oisillons qui apprenaient à voler, je ne revins du côté de l’église qu’une semaine plus tard. Le nid de la famille moineau était vide. Comme il était moelleux et délicatement coloré ! Où avait-elle trouvé une matière aussi douce pour le tapisser ? Je m’y réchauffais avec bonheur quand mon amie se posa délicatement à mes côtés. Elle avait le bec rempli de brindilles de couleur qui lui faisaient comme des moustaches.
- Tu as bien fait de revenir, chère mésange aux plumes d’azur, dit-elle en posant sa livraison à mes pieds. Voici ce que je voulais te montrer.
- Sur quel arbre ramasses-tu une matière si délicate ? C’est bien plus chaud et confortable que la mousse des jardins.
- J’ignore ce que c’est. Ce sont les jeunes filles, là-bas, qui les sèment au vent. Elles s’assoient parfois au soleil avec un morceau de toile sur leurs genoux et le piquent avec un grand bout de fil. Quand il devient trop petit, elles le coupent et en prennent un autre. Je n’ai pas encore compris à quoi cela sert mais je sais qu’elles guettent mon arrivée et sont émerveillées quand je repars avec ce qu’elles appellent du DMC.
- Du quoi ? C’est bizarre ce nom qui ne veut rien dire. Tu es sûre que ce n’est pas dangereux ? Les engrais chimiques portent parfois des noms codés comme celui-ci et ces couleurs chatoyantes cachent peut-être la présence de poisons…
- Ne t’inquiète pas ! J’ai bien observé. Elles n’utilisent pas de gants lorsqu’elles s’en servent et certaines les coupent avec leurs dents, ou mâchouillent leur extrémité. Tu vois, ma récolte d’aujourd’hui est encore plus douce que d’habitude. L’une des filles a parlé de fils « Au ver à soie ».
- Si les vers s’en mêlent, alors, c’est naturel.

Rassurée par les indications de mon amie moineau, je décidai de m’installer de ce côté-ci de l’église. Cachée parmi les frondaisons, je pris l’habitude de chanter pour remercier ces jeunes filles occupées à créer de jolies choses. Quelques notes de musique fragiles dans un monde en sursis…
(c) Hélène Croix de lune, 2009
_______________________________________________________________
Et après ?
Certaines auraient aimé que cela continue en 2010. Souvent les SAL qui perdurent finissent pas s'essouffler. Alors, si vous voulez, vous pouvez tout à fait librement récolter vos poussières de fils et les montrer de temps en temps sur votre blog. Vous n'avez plus besoin de moi désormais !
D'ici la prochaine pleine lune, j'essaierai d'additionner les chiffres de chacune. J'espère qu'on arrivera quand même à une livre ou à un kilo !!!
Et si certaines ont le plaisir de découvrir des nids colorés, qu'elles n'hésitent pas à nous les montrer.
C'est avec une certaine émotion que je vous dis merci d'avoir joué le jeu avec enthousiasme, imagination et assiduité.
A très bientôt (surveillez la lune et revenez vite me voir...)

58 commentaires:

Bleue a dit…

Je suis très étonnée de vôtre poids car ma coupe de champagne qui parait beaucoup plus petite est beaucoup plus lourde.
En tout cas je vous remercie pour ce sal et je vais continuer a les conserver.
Bon lundi
Bises

Anonyme a dit…

Je ne savais pas que tu étais à l'origine de cette habitude, j'ai acheté un pot en verre dans une brocante pour y mettre mes poussières de fils, je les regarderaient maintenant avec la certitude qu'ils serviront à quelque chose car je mets des graines des boules de graisse, miettes, etc. La prochaine fois je mettrai dans ce filet vide de graines, une boule de mes fils et je serai ravie de voir leur disparition. Quelle belle histoire tu nous fait vivre. Francine

Anonyme a dit…

J'ai 9g de poussière de fils, pas mal n'est-ce pas?

eugeniegwada a dit…

voilà! c'est fini! merci pour cette histoire! je repasserai la lire plus posement que là à la va vite (glups)
merci pour ce joli sal particulier
et à une autre fois
bizz

eugeniegwada a dit…

je n'ai pas résisté et cette histoire m'a bien fait sourire! très belle idée! un instant je me suis vu moineau à regarder ces fillettes et sentir la douceur de ces soies!
bizz

Pégase a dit…

Superbe initiative que vous cloturez tout aussi magnifiquement. J'ai cette même habitude des bouts de fils et j'ai toujours plaisir à voir les oiseaux partir avec un bout d'eux accompagné de poils de mon chien qu'ils clanent sur le tapis extérieur. Voilà un lien de fabrication bien sympathique qui nous lie avec la nature.

Maminou - Le P Tit Monde de Maminou a dit…

Joli conte pour cloturer cette aventure non poins poétique .

Si j'étais certaine qu'une mésange ferait bon usage de mes poussières de fils, peut être que je les disperserai dans mon jardin . Mais j'aime beaucoup moins les pies qui ont pris possession des lieux alentours et chassé tous les autres habitants.
Merci Hélène, j'ai mis en ligne les quelques grammes de poussières de fils, légers comme des plumes qui m'ont accompagnée tout au long de l'année

MAMINOU

mamie Dany a dit…

mon tas parait bien plus petit que le tien et accuse 6 g sur la balance ! merci pour ce très sympathique SAL... et depuis je garde aussi mes bouts de laine!!!

Emmanuelle a dit…

Merci pour cette jolie histoire, Hélène, et pour ce SAL ! Mon tas à moi dépasse péniblement 4 g ! Comme Maminou, si j'étais sûre que seuls les petits oiseaux les récupéreraient, et pas les pigeons et autres tourterelles, je les mettrais dans mon jardin...! Ce qui est sûr, c'est que je vais continuer à gardes mes petits bouts de fils ! Bises et à bientôt !

zabou a dit…

moi c'est sur , je vais continuer pour eviter que ça traine partout dans a maison !!!!

je suis assez étonnée de ton pid s de fils !!! moi elle oscile entre 20 et 25 gr : c'est vrai aussi que j'ai ds petits bouts de toile et de feutrine !!!!

merci pour ce sal !!!

sylvie a dit…

Coucou toi,

Oh oui souvent les SAL qui perdurent s'essoufflent, je m'en suis aperçue avec le SALpin, et puis il y a aussi celles qui ne veulent pas s'inscrire à cause de la meneuse... je sais ce dont je parle...mais bon c'est comme ça il faut faire avec !

Je ne pense pas que ton SAL se serait essoufflé du tout mais c'est ton choix.

De toute façon je continuerai à garder mes bouts de fils, cela fait plusieurs année que j'ai commencé ce SAL toute seule...

Pour le poids j'ai bien rigolé, et je suis certaine que celles qui ont une balance électronique ont du avoir une belle surprise... certaines vont t'elle tricher???
Bonne journée à toi.

valerieb/titival a dit…

une bien jolie histoire , moi étant en ville je n'ai pas trop envie que les pigeons viennent nicher sur mon balcon !!! en tout cas merci pour cette jolie aventure , sans toi je n'en aurai jamais eu l'idée mais maintenant plus quesstion de jeter un seul bout à la poubelle .
si tu veux quelques détails l'article est sur mon blog
je reviendrai te voir à la prochaine pleine lune donc .
bisousbisous

v�ronique a dit…

merci pour cette belle aventure...
+23 grammes !

pour une fois que je suis amie avec une balance... ça se fête! ;-)

AlizA a dit…

Une jolie nouvelle pour clore ce SAL original, merci.
Mes fils sont sur la balance mais gentiment gardés.
Je vais poursuivre ce petit rite qui m'est devenu familier & penser aux petites mésanges, maintenant...
AlizA

Valérie a dit…

Merci pour ce sal. Je n'ai pas participé mais je recolte mes fils désormais et je les mets dans un bocal à confiture!!! Je vais continuer car j'aime bien! gros bisous

SANDIE95 a dit…

Bonjour

Voilà un SAL qui se termine mais je le continuerai car c'est drole en fin d'année de peser les fils et de voir le poids.

Je vous invite à venir voir sur mon blog

Bonne continuation et merci pour la décidace une bien belle histoire

Chris a dit…

Bonjour hélène, et merci pour la très belle histoire que tu as jointe à ce joli Sal! Je ne m'y suis pas inscrite mais l'ai suivi (grâce à mon amie Maminou) avec un mois de décalage, donc je pèserai le mois prochain ma petite récolte. j'ai toujours ramassé mes fils pour qu'ils ne trainent pa ssur le sol, sauf lorsque je brodais dans le jardin et j'aime comme toi voir le pinson avec ses moustaches de fils ...ou de poils car mon gros chien en perd des mèches entières à la belle saison. la nature est une merveille et nous brodeuses prenons je crois le temps de la regarder. Encore grand merci de cette belle idée et ...je te referai un mail pour te donner le poids de mes fils début février!!!
Avec toute mon amitié

Anonyme a dit…

Une belle aventure, que je vais perdurer, car j'aime à croire que ça va aider les oiseaux !!
J'ai 9 gr pour ma part,et mon tas parait pas plus gros que le tien !!
A bientôt pour de nouvelles bonens idées comme celle la !!

Céline

Monique a dit…

Pour ma part, je suivi avec curiosité ce sal sur plusieurs sites mais sans participer.
J'ai pourtant gardé mes poussières de fil à partir de fin janvier et j'ai rempli, en tassant un peu, un gros bocal de mayonnaise et ce, jusque fin décembre.
Je viens de les peser (balance électronique) et j'obtiens 25 grs !

flonounette a dit…

16,9g pour moi avec une balance du labo du CNRS dans lequle je travaille , c'est en ligne , à bientôt

corinne a dit…

je viens de mettre un article et des photos d ema récolte mais comme toi j'ai du aml à peser ces fragiles bouts de fils, 1g c'est déjà beaucoup de bouts de fils
en tout cas merci pour cette aventure que je poursuis avec plaisir en continuant à récolter mes petits bouts de fil dans mon vase
bisous
Corinne

mamychachat a dit…

En effet, c'est tout léger, pour moi ce sera 5 grammes, en six mois ...
Merci pour cette fort jolie histoire de petits oiseaux.
Merci pour cette idée très sympathique des fils en poussière, cela m'a occasionné de belles rencontres.
A bientôt et gros bisous
Mamychachat

florence a dit…

merci pour cette belle histoire et cette belle aventure, qui se termine pour moi avec 12 gr au compteur :):):) et une finition différente à venir voir sur mon blog, @ bientôt (à la prochaine lune lol)

fiora a dit…

1 gr, ça ne représente surement pas ta récolte.
Je viens de peser la mienne avec un pèse-lettres et j' arrive à 20 gr...

corinne a dit…

ce fut un plaisir ce SAL, je gardai déjà mes bouts de fil mais je n'avais jamais eu l'idée de les mettre dans un récipient transparent, j'ai beaucoup de plaisir à le regarder, là je vais le vider, peut être que cette poussière de fil viendra remplir une de mes pendouilles à ciseaux, je pèserai plus tard et je viendrai dire combien j'ai récolté

merci beaucoup pour ce moment de rêve

Anonyme a dit…

j'ai récolté assidument mais pas mis en ligne très souvent, oh la vilaine ! je viens de peser ma récolte et j'atteins 10 g ! je vais vérifier sur une autre balance quand je serais au boulot ce soir car par rapport à ta récolte je trouve que ça fait une grande différence ! c'est vrai que j'ai tassé mais quand même ! je mettrais en ligne dans la soirée je pense ! je continuerai car c'est franchement mieux que de les mettre à la poubelle, là il seront utiles ! bises.

Janou a dit…

mon commentaire est parti avant que je n'ai le temps de m'identifier !

Sabine Rose a dit…

Coucou !

J'étais là, il y a un an, pour commencer cette belle aventure, et je suis ravie d'être là pour la terminer. Même si je ne me suis pas beaucoup manifestée entretemps...

Mon bocal s'est bien rempli et il affiche joyeusement 18 gr au compteur !

Merci pour cette belle idée !

Frani a dit…

Bonsoir
Tes fils sont bien légers...ce sont des poussières de lune!!
La photo est sur mon blog
Je te remercie du fond du coeur pour cette belle aventure.
Merci aussi pour cette belle histoire ...
Je regrette de ne pas pouvoir acheter la revue "Le marquoir" sur le Net.
A bientôt
Bises. Frani

mamounette a dit…

12 g
j'ai commencé en juin
je continuerai à les garder.
Encore merci pour cette aventure
bisesbiz

cocoperlette a dit…

Merci à toi pour cette belle histoire et cette belle aventure
J'ai presque atteint les 40 g, allez on va dire 38 g
Je passerais de temps en temps te montrer la nouvelle récolte au cours de l'année à venir
Je file faire un article sur mon blog
Bises

Morgane a dit…

Merci à toi d'avoir conduit ce SAL. Je n'ai pas toujours eu le temps de montrermon bocal à chaque lune, mais j'ai enfermé ma confiture 2009 dans un bocal et les couleurs mélées sont vraiment jolies! Je vais peser tout ça et te mettrai un petit com' dès que cela sera fait! Merci encore pour ce SAL ludique!
Bizzzzzzzz

Anonyme a dit…

depuis ce SAL je récolte tous mes bouts de fils, je les garde pour les déposer au printemps prés des nichoirs. Mes petites mésanges seront heureuses !
Super idée de garder les restes de fil.

piroshka a dit…

Merci pour cette jolie histoire ! Merci pour avoir organisé ça ! Demain j'espère arriver à faire paraitre mon poid ....
Bises Edith

sonia a dit…

j'ai commencé le 12 janvier 2009
j'ai donc pesé mes fils aujourd'hui
et j'en ai 21g

brodstitch a dit…

je crois que nous avons toutes étés très surprises du poids affiché.
je suis curieuse de connaître le résultat de l'addition de toutes les participantes.

charline, roses et caramel a dit…

je me souviens exactement de la frenesie que j'ai eu qd j'ai voulu acheter expres un joli contenant pour cette belle aventure!!! je ne regrette rien, absolument rien et je vais le continuer seule, peut etre ferai je qq photos de temps en temps... merci merci et merci pour ce joli recit, j'habite pres d'un séminaire et pdt qq secondes je me suis presque reconnue... bisous et a tres bientot

Faby a dit…

Merci pour ce SAL original...
Je suis arrivée à 2 gr de poussière de fils...
Je continuerai à les garder dans mon bocal... et on verra à quel poids j'arriverai dans 1 an !

line/linou a dit…

et voilà c'est fait pesé et sur mon blog !
merci encore pour cette belle aventure, mes fils seront pour les oiseaux du dehorspour les nids
bonne soirée
line
linou88.over-blog.com

severine a dit…

je me demande aussi si ta balance est bonne... autant de fils qui ne pèsent qu'1 gramme alors que beaucoup ont moins de fil pour au moins 10g...
je trouve le pot en verre très joli, tout à fait adéquat pour cette petite récolte...

eulita a dit…

Même si je n'ai encore jamais posté sur le sujet, j'ai collectionné aussi mes bouts de fil tout au long de l'année et là il fallait que j'en ai le coeur net ! Rendez-vous sur mon blog pour voir ma récolte :-)

DViolante a dit…

12 grammes pour moi, soit 1 gramme par mois pratiquement...

amelie a dit…

merci pour ce sal et merci pour cette histoire.
Moi j ai récolté 27gr..d ailleurs mon mari a fait un petit calcul..sur mon blog
bonne journée
a bientot

Anonyme a dit…

Merci pour ton article sur le marquoir et les nouvelles que tu nous offre tout au long de l'année.Bonne année 2010 .Beaucoup d'inspiration,de bonheur et d'amitié.Josiane 21

didinedidine a dit…

J'obteins une récolte de 25g, je compte utiliser ces boutd'fils pour remplir biscornus et autres coussinets et continuer à garder mes boutd'fils en 2010 !
bisous
blandine

pollux a dit…

Merci à toi de nous avoir fait partager cette aventure et conter cette magnifique histoire ...
big bisouxxx
polluxxx

gypsy a dit…

bonjour Hélène
jolie récolte et merci pour ce SAL ,ton histoire est super! je te souhaite un bon week end et une douce journée !
je continuerais de récupérer mes poussières de fils .
http://gypsy771.over-blog.com/article-sal-fil-en-poussiere-la-der-des-der--42654543.html
bisous à bientôt!

Nimuecat a dit…

Jolie histoire . . .
Je ne m'étais pas inscrite mais j'avais fait le sal toute seule dans "mon coin", récolte 50 gr mis dans un bonhomme de neige en plexis avec un peu de Window Color en déco, à voir sur mon blog. J'ai peur de laisser les fils pour les oiseaux ayant 2 chattes !
En tout cas c'était une super idée et machinalement je continue à les garder. Je pense que nous serons plusieurs dans ce cas.
A toi maintenant de trouver une autre idée aussi géniale pour 2o1o!
A très bientôt, bises et bon week-end.

Nimuecat a dit…

J'ai oublié, je pense que ta balance a un problème, 1 gr pas possible, lol. Bises et à bientôt.

Anonyme a dit…

Pour moi, c'était 20g en 2009 ... j'avais gardé mes fils en 2008, je le ferai encore en 2010 - bises - Nadine d'Arras

Il pollaio di Pat a dit…

merci Hèlène pour tout ce que tu a fait pour nous pendant le 2009....
moi j'ai decidè avec des amies de continuer la recolte pendant le 2010....notre sal aura le nom "les fils sur fil des saisons" et la publication est prevu pour chaque 21, car les personnes que ne pourrons ou ne vourrons pas publier tous les mois pourron publier chaque change saison (21-3/21-6/21-9/21-12)avec une photo de saison....
ma recolte des fils de 2009 corresponde à 7gr et j'ai utilisè mes fils comme rembourrage pour un coussinet.
à très bientot
pat

martine a dit…

en tricot aussi :
http://orchidettricot.blog.free.fr/index.php?post/2010/01/10/Fil-en-poussi%C3%A8re-Saison-2

Sev a dit…

Très jolie histoire ! Toute aussi poétique que ce sal. Merci d'avoir initiée cette idée que j'ai pu transmettre aux tricoteuses...

mary47 a dit…

bonjour hélène ! je viens rajouter mes 18 g au tas conséquents de petits bouts de fils 2009...mon nouveau pot 2010 avance bien ...hé oui impossible de me passer de ça dorénavant ! merci pour tes ecrits, ton blog si joli, tes idées...merci pour tout chère hélène

flobert a dit…

découvre ta merveilleuse idée et ton délicat récit. merci pour ces instants de bonheur.
flobert

L tricote a dit…

C'est super comme idée !! Bravo, j'adore ...

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'aime beaucoup cette histoire poétique....puis-je me permettre de vous raconter la mienne.......

En taillant ma haie, je découvre un joli petit nid de 10 cm de diamètre, déserté depuis longtemps, tout rond, tout mignon.
Délicatement je le sors, et entrepris de le monter chez moi.
J'étais fière de ma trouvaille, j'allais en faire une décoration.
Je le posais donc sur le rebord intérieur d'une fenêtre avec deux petits oiseaux en céramique.
Ma belle soeur infirmière vint un jour me rendre visite, et avec une moue dégoutée me dit: jette-moi ça c'est écoeurant, elle ne pouvait pas le toucher de peur qu'il y ait de la vermine, j'étais attérée.
Mon joli petit nid, ce si bel ouvrage n'avait pas le charme escompté, heureusement son fils de quatre ans était émerveillé et content que les oiseaux n'ont pas froid et qu'ils aient une maison pour s'abriter.
Il trône encore chez moi et je l'aime bien.

la canotiere

Framboise d'Alsace a dit…

Wouah ! je n'y avais pas pensé !!!! Tout à fait par hasard, de blog en blog... ça y est j'ai décidé de faire mon bocal de poussières de fils... et choisir mon plus beau verre, pour l'instant cela devrait suffire ! Quelle poésie ! Merci Hélène !