mercredi 3 septembre 2008

Ad libitum

EDIT du 5 septembre : voilà, c'est ICI !

Un jour, alors que mon professeur de harpe notait sur du papier à musique une suite de notes à jouer
en cascade, il s'est amusé à noter : ad libitum Helenae. A la libre improvisation d'Hélène.

J'aime beaucoup cette expression Ad libitum. Je l'ai d'ailleurs brodée sur ma trousse Salexandre.

Mais surtout (et certaines d'entre vous le savaient déjà), j'ai choisi de donner ce titre à une nouvelle qui vous sera bientôt dévoilée.
Au lieu de le faire comme d'habitude sur mon blog, dans la rubrique "salon littéraire", j'ai demandé à Sof' de m'aider à publier mon texte et elle a eu la gentillesse d'accepter. Il nous reste juste le temps de finaliser des bricoles et vous pourrez découvrir mon nouveau personnage, Aude.
Je n'en dit pas plus, si ce n'est que je remercie d'ores et déjà celles qui m'ont aidé à mener ce projet, Loli-Lola, Sylvie (la rêveuse du chat bleu), Tempus fugit, et particulièrement Muriel pour sa relecture éclairée. Sans oublier Sof'. Mon histoire est entre ses mains, désormais !
Soyez patientes et surveillez vos écrans... Une rentrée littéraire spéciale pour les brodeuses, c'est plutôt sympathique, non ?

24 commentaires:

sylvie a dit…

enfiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin
bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

M.J. a dit…

Bonjour!
J'adore ce que tu fais...
J'aime beaucoup broder,et je trouve les tien s magnifiques !
Bravo.
~MYRIAM~

fab.lor a dit…

Je suis impatiente de lire cette nouvelle...
Quel talent l'écriture. Bravo
Fab

Anonyme a dit…

Oh oui, alors !!! ;-)

tempus fugit a dit…

Anonyme, c'était moi, tempus ;-)

Anonyme a dit…

j aime me promener chez toi et te lire, je me retrouve dans tes écrits, tes souvenirs, les thèmes qui t inspîrent ....tes ouvrages, ta douceur .....
j ai hate de lire "ta nouvelle", et tu as su pour ton écriture t entourer de brodeuses (qui font partie de ton univers et du mien) "au meme feeling, a la meme sensibilité"
beau partage, belle association
a bientot de te lire
amitiés
filoche

Babeth Lili a dit…

Je ne connaissais pas votre blog ; je l'ai découvert sur celui de Sof et j'ai lu avec beaucoup de plaisir cette très jolie nouvelle. Bravo et maintenant nous allons attendre avec impatience la suivante.

Amicalement

Babeth Lili

MEMENOUNOURS a dit…

Je viens de dévorer les 11 pages, moi qui ne lis plus depuis quelques temps......et qui lisais énormément....Vite j'attends la suite...
Bravo à toi et à Sof'
Merci et grosses bises

sylvie a dit…

comme je l'aimeeeeeeeeeeee ce joli texte.
bizzzzzzzzzzzzzzzz

Nelapx a dit…

es tan hermoso... sabe la vida nos da cambios, y siempre es para un bien, en esas lineas se aprecia, dolor, angustia, tristeza, pero en el fondo la esperanza siempre esta presente... estare a la espera de la segunda parte. es muy hermoso..
No olvide... La vida es la cosa mas espelendida... sin importar el fisico, lo importante es lo que esta en nuestro corazon, eso nunca se perdera.. y la esperanza siempre ha de existir...
Debo decir que he llorado con leerle. Has recordado mi accidente hace mas de 14 años, cuando he tenido un derrame cerebral, y tube que luchar para controlar el mas minimo movimiento. Recuerdo que tube que dejar mis estudios, y estaba tan lenta, me costaba llevar a cuchara a la boca, yo indicaba un camino y mi mano tomaba otra. Y eso era terrible.... Como un arquitecto sin pulso? Y un dia contra lo que el medico decia, yo decidi retomar la vida, Lo importante es no darse por vencido. Yo segui mi carrera, Contra viento y tormentas hoy tengo ya 12 años de graduada, y tambien doy clases. y amo enseñar.
est très belle ... nous donne la vie connaît des changements, et il est toujours un atout, dans ce sens être considéré mai, la douleur, l'angoisse, la tristesse, mais essentiellement l'espoir est toujours présent ... estare en attendant la deuxième partie. est très belle ..
Ne pas oublier ... La vie est la chose la plupart espelendida ... quelle que soit la physique, l'important est ce qui est dans notre cœur, elle n'a jamais perdu .. et l'espoir a toujours existé ...
Je dois dire que j'ai pleuré à lire. Vous avez rappeler mon accident de plus de 14 ans, quand il a eu un AVC, et le tube de lutte pour contrôler le moindre mouvement. Je me souviens que tube de quitter mes études, et est si lent, il m'a coûté à la cuillère dans la bouche, j'ai dit une route et un autre a pris ma main. Et cela a été terrible .... Comme un architecte sans une impulsion? Et un jour contre ce que dit le médecin, j'ai décidé de revenir à la vie, l'important est de ne pas abandonner. J'ai suivi ma carrière, contre le vent et les tempêtes aujourd'hui j'ai déjà passé 12 ans, et aussi donner des cours. et j'aime l'enseignement.

Cath a dit…

J'aime beaucoup ce nouveau texte. Bravo !

juste un bémol (oui ... facile) ...
je sais que l'histoire dit que l'auteur a des pbs avec la gamme chromatique ... mais le texte est vraiment difficile à lire avec ce fond gris marbré, il serait tellement plus agréable avec un fond gris uni

Hélène a dit…

Je suis d'accord avec toi Cath. Je remonte ta plainte (ou complainte ?) à Sof' Moi aussi, j'avais peur que ce fond, pourtant bien joli, gêne la lecture. Merci aux motivées qui ont quand même été jusqu'au bout de la partie 1.

nath a dit…

j'ai pris beaucoup de plaisir a lire cette nouvelle ...vivement la suite
encore bravo

Cath a dit…

merci Hélène d'avoir "bien pris" mon commentaire ...
bizarrement, sur cette 2ème partie ... je n'ai pas été gênée ... y-a t'il eu un changement ? je ne saurai pas le dire ... tellement je suis rentrée dans l'histoire !
j'aime vraiment beaucoup et je prend un réel plaisir à lire cette nouvelle ..
j'ai hâte de lire la fin ... tout en sachant déjà que justement ... ce sera la fin ...
à quand un livre ? un vrai ... ?
en tous cas, merci pour ces instants !

pégase a dit…

Je vous ai découvert via swappons. Un vrai plaisir, sauf que je faisais un passage rapide sur le pc entre le repassage de deux chemises - heureusement que j'avais pris soin de ne pas laisser le fer à plat...- mais je file maintenant je met votre blog dans mes abonnements pour le lire plus à loisir et j'ai enregistré la nouvelle pour la savourer. En effet je n'ai pas encore réussit à adopter la lecture sur l'écran alors j'éditerai et lirai cela dans la quiétude de mon lieu de lecture.

geneviève a dit…

bonjour,
votre nouvelle m'a bcq plu, c'est paradoxalement très doux. merci de nous l'offrir. Je vais maintenant découvrir votre blog

A bientôt de lire la suite

Marie C a dit…

Merci pour cette belle histoire

Cécile a dit…

J'adore tes récits, je vais donc suivre celui ci avec autant d'intérêt que les précédents.

valent a dit…

Bravo pour ce superbe récit et pour la "réalité" de ce personnage (y a-t-il un part d'autobiographie??)
A très vite pour la suite...

Mousse a dit…

Quel bonheur en ces jours de rentrée de retrouver la délicatesse de votre plume!
encore un petit moment d'enchantement!
mille merci et surtout continuez! vous avez vraiment du talent!
amitiés

Lutine a dit…

C'est tre sjoli comme expression !
Merci de la partager avec nous !

nath a dit…

juste un petit mot pour te dire bravo et merci pour ta nouvelle (elle est magnifique et tellement emouvante cela rechauffe les coeurs)
encore merci

Cath a dit…

pour ma part, je n'ai pas aimé la fin ... est-ce que c'est parce que je me l'étais imaginée ? parce que j'attendais une fin plus heureuse ... plus ...
je ne sais pas ...
cela n'enlève en rien le talent d'Hélène, je lui ai déjà dit et écrit ...
je dis juste ce que j'ai ressenti ...
j'ai mis un post sur accro ... il a été mal pris ... je m'y attendais ... ne faisant pas partie du "sérail"
en tous cas, encore merci pour ces instants !

Vero M a dit…

Merci Hélène,

C'est une douce histoire même si la pauvre Aude a certainement beaucoup souffert. On sent tes passions à travers cette nouvelle.