dimanche 15 mars 2009

Hommage

Tristesse à l'annonce de la mort d'Alain Bashung. Infinie tristesse. Comme si j'avais perdu quelqu'un de proche. Comme si une partie de ma propre histoire s'envolait un peu avec lui.

Francine
Ces quelques photos de retardataires du SAL "Fil en poussière" m'évoquent la fragilité de la vie. Le temps qui passe et le sablier qui se remplit inexorablement.
Et les fils que nous laissons derrière nous forment un bouquet de souvenirs, précieux comme l'or.

Laurence - Loli-Lola

Patricia



10 commentaires:

sylvie a dit…

un homme bien s'en est allé.
bisous toi;

Valy a dit…

moi aussi je perds une idole...

flonounette a dit…

je suis emue moi aussi .

Anonyme a dit…

Bonjour Hélène,
Je découvre votre blog par le biais des trésorsdedanyl que je visite très réguliérement. Je suis dans le même état d'esprit que vous après le départ de Bashung. La vie est triste! Du coup vos poussières de fils m'inspirent moi aussi et j'ai eu l'envie de faire la même chose, permettez moi de copier votre idée où je me retrouve aussi ! Ces bouts de fils que l'on jette d'ordinaire, font un lien avec le temps qui passe et surtout le reste de nos ouvrages, ces petites choses qui restent... La preuve en est. Cà m'a permis de découvrir votre site. Alors, que la vie continue même si elle ne tient qu'à un fil, ce lien qui nous unit toutes, la joie de créer et de partager. Bonne journée, je vous invite à venir faire un petit tour sur mon blog. Très sincèrement pour ces quelques lignes. Biz de Cathy (hobbiesdecat.canalblog.com) Les hobbies de cathy.)

Lili a dit…

Très sensible et ça m'évoque la même chose.
J'ai posté ma poussière de fil complètement hors délais, ce qui est assez peu surprenant quand on connaît mes aptitudes en transfert de photos de l'APN vers mon blog.... C'était le 4 mars.
Je trouve que c'est une très bonne idée de joindre nos ciseaux. J'y penserai la prochaine fois.
Mon bocal est en train de se remplir vite: ma fille de huit ans s'est mise au canevas et les fils sont gros!!!

dolo369.skyrock.com a dit…

Courage! Ce n'est pas facile de vivre le départ de qqun; mais comme les fils que nous gardons, ce qui est bien, c'est ce qu'il reste de nous après notre départ; ce qui fait que nous ayons été ce "NOUS". (comme nos fils symbolise ce que nous avons créer et donc ce qu'il restera!).
Bcp de phylosophie, mais je compatis. A bientôt

brodstitch a dit…

Je suis passée pour t'inviter à venir faire la fête avec moi dès demain à la première heure :o) et tu peux amener toutes tes copines!

Nini79 a dit…

Bonjour,
J'ai découvert votre jolie inspiration poétique "poussière de fils" par Suzel, dont je visite le blog régulièrement... même si je suis totalement hors délai, puis-je me joindre à l'aventure ??

Hélène a dit…

Tout le monde peut y participer, sans aucun problème. J'ai cessé de tenir des comptes des participantes car il y en a beaucoup. Un vrai phénomène de société !!!

Hélène a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.